Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > News du laboratoire > Séminaire DIGITEO, 20 juin 2013
Séminaire DIGITEO, 20 juin 2013
Séminaire DIGITEO, 20 juin 2013 Séminaire DIGITEO, 20 juin 2013
20 juin 2013

14:00 -15:00
Petit amphi du bâtiment de Maths (425)
Georges Gonthier (Microsoft Research, Cambridge UK)
Le génie mathématique, du théorème de quatre couleurs à la classification des groupes
Cette séance du séminaire Digiteo est organisée en partenariat avec le Département de Mathématiques de l'Université de Paris-SUD.
 
Titre:  "Le génie mathématique, du théorème de quatre couleurs à la classification des groupes"  Résumé: 
Il y a trente ans les ordinateurs faisaient irruption dans les mathématiques avec la célèbre preuve du théorème des quatre couleurs par Appel et Haken. Au départ limité au simple calcul, leur rôle s'élargit maintenant à des raisonnements dont la complexité dépasse les capacités de la plupart des humains, comme la preuve de la classification des groupes simples finis. Nous venons d'en formaliser la première étape importante, le théorème de Feit-Thompson, à l'aide d'un éventail de méthodes et techniques qui vont de la logique formelle au génie logiciel.

Georges Gonthier est chercheur au laboratoire de Cambridge de Microsoft Research, après avoir été à Inria et aux Bell Labs. Ses travaux vont des systèmes embarqués (langage Estérel, fusée Ariane) aux modèles de la concurrence et de la sécurité (join-calcul). Après avoir formalisé la preuve du théorème des quatre couleurs en 2005, il a créé l'équipe du laboratoire Microsoft Research-Inria qui vient de compléter la formalisation du théorème de Feit-Thompson. Il a reçu en 2011 le Grand Prix d'informatique de la Fondation EADS.
 
News
George Manoussakis, lauréat 2018, prix de thèse (accessit) Charles Delorme
18 septembre 2018
George Manoussakis, est lauréat de prix de thèse (accessit) Ch. Delorme 2018. Il a soutenu sa thèse au LRI/Galac en Novembre 2017 sous la direction de J. Cohen et A. Deza. Depuis Septembre 2018 il est MdeC à l'Université de Versailles/Li-PaRAD.

TrackML dans Nature
21 janvier 2018
L'apprentissage automatique peut-il aider la physique des hautes énergies à découvrir et à caractériser de nouvelles particules ? TAO participe à l'organisation du challenge TrackML avec le CERN. La seconde phase de la compétition utilisera Codalab.

Un article de Isabelle Guyon sur la démocratisation de l'IA
19 mars 2018
Lien vers l'article paru dans le journal le monde :
http://www.lemonde.fr/acces-restreint/sciences/article/2018/04/08/a4544bd07cad09fe52980c0f82c08b34_5282548_1650684.html