Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de

Doctorat
Equipe : Intelligence Artificielle et Systèmes d'Inférence

Découverte de mapping dans un système pair-à-pair sémantique: application à SomeRDFS

Début le 01/09/2006
Direction : REYNAUD, Chantal

Ecole doctorale : Paris XI
Etablissement d'inscription : Université Paris-Saclay

Lieu de déroulement : LRI IASI

Soutenue le 17/09/2010 devant le jury composé de :
BERND AMANN, Professeur au LIP6 (examinateur)
ZOHRA BELLAHSENE, Professeur au LIRMM (examinateur)
SALIMA BENBERNOU, Professeur au LIPADE (rapporteur)
CHRISTINE FROIDEVAUX, Professeur au LRI (examinateur)
OLLIVIER HAEMMERLÉ, Professeur à l'IRIT (rapporteur)
CHANTAL REYNAUD, Professeur au LRI (directrice de thèse)

Activités de recherche :

Résumé :
La richesse des réponses aux requêtes posées aux PDMS dépend du nombre de mappings
entre les ontologies des différents pairs. Augmenter ce nombre permet d'améliorer les
réponses aux requêtes. C'est à ce problème que nous nous intéressons dans cette thèse.

Il s'agit de découvrir des liens sémantiques entre les ontologies des différents
pairs du système. Ce problème, connu sous le nom d'alignement d'ontologies, est
spécifique dans les systèmes pair-à-pair, au sein desquels les ontologies ne sont
pas a priori complètement connues, le nombre d'ontologies à aligner est très
important et l'alignement doit s'opérer en l'absence de contrôle centralisé.

Nous proposons des techniques semi-automatiques pour identifier : (1) des raccourcis
de mappings correspondant à une composition de mappings existants et (2) des mappings
nouveaux ne pouvant être inférés en l'état actuel du système. Ces techniques sont
basées sur l'exploitation des mécanismes de raisonnement des PDMS et sur des critères
de filtrage restreignant le nombre de couples d'éléments à aligner.

Les raccourcis de mappings sont identifiés à partir de l'analyse de la trace des
requêtes posées par les utilisateurs, mais également après application de critères
estimant leur utilité. La découverte de nouveaux mappings consiste à identifier les
éléments de l'ontologie d'un pair donné qui permettent d'identifier des mises en
correspondance jugées intéressantes puis à sélectionner les éléments de pairs
distants avec lesquels il est pertinent de les aligner. Les techniques d'alignement
proposées sont soit des adaptations de techniques existantes soit des techniques
innovantes tirant parti des spécificités de notre cadre de travail.