Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de

Doctorat
Equipe : Informatique Centrée sur l'Humain

Interactions multi-échelles sur mur d'écrans

Début le 01/10/2008
Direction : BEAUDOUIN-LAFON, Michel

Ecole doctorale : ED STIC 580
Etablissement d'inscription : Université Paris-Saclay

Lieu de déroulement : LRI

Soutenue le 05/12/2012 devant le jury composé de :
Encadrants :
Michel Beaudouin-Lafon, Professeur (Université Paris-Sud)
Emmanuel Pietriga, Chargé de Recherche, HDR (Inria Chile)

Rapporteurs :
Yves Guiard, Directeur de Recherche (TELECOM ParisTech, CNRS)
Ravin Balakrishnan, Professor & Canada Research Chair (University of Toronto)

Examinateurs :
Géry Casiez, Maître de Conférence, HDR (Université des Sciences et Technologies de Lille)
Tovi Grossman, Sr. Principal Research Scientist (Autodesk Research)
Jean-Claude Martin, Professeur (LIMSI-CNRS)

Activités de recherche :

Résumé :
Les environnements à grands écrans (Large Display Environments, LDEs) sont des espaces de travail interactifs contenant un ou plusieurs grands écrans fixes et divers dispositifs d'entrée ayant pour but de permettre la visualisation et la manipulation de très grands jeux de données. La recherche s'est de plus en plus intéressé à ces environnements durant ces dix dernières années, et il existe d'ores-et-déjà un certain nombre de techniques d'interaction correspondant à la plupart des tâches élémentaires comme le pointage, la navigation et la sélection de commandes. Cependant, ces techniques sont souvent conçues et évaluées séparément, dans des environnements et des cas d'utilisations spécifiques. Il est donc difficile de les comparer et de les combiner.
Dans ce manuscrit, je propose un ensemble de guides pour l'analyse et la combinaison des canaux d'entrée et de sortie disponibles dans les LDEs. Je présente d'abord une étude de leurs caractéristiques selon deux axes: (1) le retour visuel, et la manière dont il affecte l'utilisabilité des techniques d'interaction et la collaboration co-localisée, et (2) les canaux d'entrée, et comment les combiner en d'efficaces ensembles de techniques d'interaction. Grâce à ces analyses, j'ai développé quatre pré-requis de conception destinés à assurer que des techniques d'interaction peuvent être utilisées (i) à distance, (ii) en même temps que d'autres techniques et (iii) avec d'autres utilisateurs. Suivant ces pré-requis, j'ai conçu et évalué un ensemble de techniques de navigation, d'invocation de commandes tout en pointant, et de pointage haute-précision avec des moyens d'entrée limités. J'ai également développé deux méthodes de calibration de techniques de pointage, l'une spécifique aux techniques ayant deux niveaux de précision et l'autre adaptée aux fonctions d'accélération. En conclusion, j'introduis deux considérations de plus haut niveau sur la combinaison de techniques d'interaction dans des environnements aux canaux d'entrée limités : (1) il existe un compromis entre le fait de minimiser l'utilisation des membres de l'utilisateur et celui d'effectuer des actions en parallèle qui affecte les performances de l'ensemble ; (2) changer la fonction de transfert d'une technique de pointage durant son utilisation peut avoir un effet négatif sur les performances.