Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de

Doctorat
Equipe : Intelligence Artificielle et Systèmes d'Inférence

Construction automatisée de l'ontologie de systèmes médiateurs

Début le 01/09/2000
Direction : REYNAUD, Chantal

Ecole doctorale :
Etablissement d'inscription : Université Paris-Saclay

Lieu de déroulement : Orsay

Soutenue le 07/01/2005 devant le jury composé de :
Gilles KASSEL
Alain LEGER
Guy PIERRA
Chantal REYNAUD
Philippe RIGAUX

Activités de recherche :

Résumé :
Dans cette thèse, nous proposons une méthode de construction semi-automatique du schéma global ou ontologie du domaine, pour le système médiateur PICSEL. Cette approche est basée sur la structure des documents XML intégrés. Dans un premier temps, nous proposons une méthode pour construire de façon semi-automatique une ontologie à partir d'un ensemble de DTDs sémantiquement hétérogènes couvant le domaine du médiateur. Dans un deuxième temps, nous proposons une approche beaucoup plus automatisée qui exploite des DTDs standardisées définies par des organismes de normalisation. Ces DTDs représentent la structure de messages, relatifs à un domaine donné, utilisés pour communiquer dans le domaine du commerce électronique. La réutilisation de descriptions standardisées nous a permis d'automatiser totalement la partie base de connaissances du médiateur et également la construction des interfaces. Cela permet une intégration de nouvelles sources plus facile et plus rapide et une utilisation par des utilisateurs non experts. Nous avons développé une application dans le domaine du tourisme, exploitant les standards de l'OTA permettant au médiateur PICSEL d'intégrer des services sur le Web. Ceci nous a amenés à étudier les conséquences de ce changement de contexte sur l'utilisation du moteur PICSEL du point de vue de la spécification du schéma global, de la description des fonctionnalités des services, de la spécification des requêtes utilisateurs et de l'interprétation des réécritures obtenues par le médiateur.