Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Habilitation à diriger des recherches de REYNAUD Chantal
REYNAUD Chantal
Habilitation à diriger des recherches
Equipe : Intelligence Artificielle et Systèmes d'Inférence

L'exploitation de modèles de connaissances du domaine dans le processus de développement d'un système à base de connaissances

Début le 01/01/1990
Direction :

Ecole doctorale :
Etablissement d'inscription : Université Paris-Sud

Lieu de déroulement : LRI

Soutenue le 27/01/1999 devant le jury composé de :
Daniel Kayser
Colette Rolland,
Walter Van De Velde,
Marie-Christine Rousset,
Jean-Luc Soubie

Activités de recherche :

Résumé :
Nos travaux de recherche portent sur l'acquisition des connaissances dans les systèmes à base de connaissances (SBC). Nous les avons abordés en mettant en avant le fait que les SBC sont des applications au sein desquelles des connaissances de différentes natures, représentées de manière déclarative, coopèrent. Nos travaux ont alors consisté à exploiter les interactions entre ces différents types de connaissances de façon à construire des outils automatiques d'acquisition. Nous avons d'une part exploité les interactions en liaison avec les modèles causaux montrant comment ceux-ci pouvaient aider l'acquisition de connaissances heuristiques. D'autre part, nous avons étudié les interactions entre différents types de modèles du domaine et des modèles du raisonnement dans deux situations extrêmes. L'une correspond à l'adoption d'une approche de construction du modèle d'une application par réutilisation. L'autre correspond au cas où la construction du modèle de l'application se fait sur la base de l'analyse de l'expertise associée, c'est-à-dire par un processus d'abstraction. Contrairement aux travaux de recherche effectués en acquisition de connaissances, une caractéristique de notre travail a été de toujours mettre l'accent sur l'analyse des connaissances du domaine et ainsi de rendre prépondérant le rôle de ces connaissances sur celui des connaissances de raisonnement.