Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de

Doctorat
Equipe : Architectures parallèles

Synchronous data-flow and the SSA form applications to parallel programming and performance portability

Début le 01/10/1997
Direction : COHEN, Albert

Financement : ETR
Etablissement d'inscription : Université Paris-Sud
Lieu de déroulement : INRIA alchemy

Soutenue le 11/02/2013 devant le jury composé de :
Albert Cohen, Directeur de recherche, École Normale Supérieure,
Directeur de Thèse
Alain Darte, Directeur de recherche, CNRS, Rapporteur
Marc Duranton, Directeur de recherche, CEA, Examinateur
Daniel Etiemble, Professeur, Univ. Paris Sud, Examinateur
Luciano Lavagno, Professeur, Politecnico du Torino, Rapporteur

Activités de recherche :

Résumé :
Frappée par les rendements décroissants de la performance séquentielle
et les limitations thermiques, l'industrie des microprocesseurs s'est
tournée résolument vers les multiprocesseurs sur puce. Ce mouvement a
ramené des problèmes anciens et difficiles sous les feu de l'actualité
du développement logiciel. Les compilateurs sont l'une des pièces
maitresses du puzzle permettant de poursuivre la traduction de la loi de
Moore en gains de performances effectifs, gains inaccessibles sans
exploiter le parallélisme de threads. Pourtant, la recherche sur les
systèmes parallèles s'est concentrée sur les aspects langage et
architecture, et le potentiel reste énorme en termes de compilation de
programmes parallèles, d'optimisation et d'adaptation de programmes
parallèles pour exploiter efficacement le matériel.
Cette thèse relève ces défis en présentant Erbium, un langage de bas
niveau fondé sur le traitement de flots de données, et mettant en œuvre
des communications multi-producteur multi-consommateur; un exécutif
parallèle très efficace pour les architectures x86 et des variantes pour
d'autres types d'architectures; un schéma d'intégration du langage dans
un compilateur illustré en tant que représentation intermédiaire dans
GCC; une étude des primitives du langage et de leurs dépendances
permettant aux compilateurs d'optimiser des programmes Erbium à l'aide
de transformations spécifiques aux programmes parallèles, et également à
travers des formes généralisées d'optimisations classiques, telles que
l'élimination de redondances partielles et l'élimination de code mort.