Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de DUFOULON Fabien
DUFOULON Fabien
Doctorat
Equipe : Systèmes Parallèles

Surmonter les interférences dans le modèle de communication par bips

Début le 01/10/2016
Direction : BEAUQUIER, Joffroy
[Janna BURMAN]

Ecole doctorale : ED STIC 580
Etablissement d'inscription : Université Paris-Sud

Lieu de déroulement : LRI - ParSys

Soutenue le 27/09/2019 devant le jury composé de :
Directeur de thèse :
- M. Joffroy Beauquier (Université Paris-Sud)

Co-encadrant :
- Mme. Janna Burman (Université Paris-Sud)

Rapporteurs :
- M. Roger Wattenhofer (ETH Zurich)
- M. Arnaud Casteigts (Université de Bordeaux)

Examinateurs :
- Mme. Colette Johnen (Université de Bordeaux )
- M. Pierre Fraigniaud (Université Paris Diderot)
- M. Devan Sohier (Université de Versailles)

Activités de recherche :

Résumé :
Les petits appareils électroniques peu coûteux et à communication sans fil sont devenus largement disponibles. Bien que chaque entité ait des capacités limitées (par exemple: communication basique ou mémoire de taille constante), un déploiement à grande échelle de telles entités constitue un réseau performant, en plus d’être peu coûteux. De tels systèmes présentent toutefois des défis importants en ce qui concerne la conception d’algorithmes simples, efficaces et évolutifs.

Dans cette thèse, nous nous intéressons à l’étude de ces systèmes, composés d’appareils dotés de capacités de communication très limitées, à base de simples impulsions d’énergie. Ces systèmes distribués peuvent être modélisés à l’aide du modèle de bips, dans lequel les nœuds communiquent en émettant un bip, un simple signal indifférencié, ou en écoutant leurs voisins (selon un graphe de communication non orienté). Les communications simultanées (c’est-à-dire les collisions) entraînent des interférences non destructives : un nœud, dont deux voisins ou plus émettent simultanément un bip, détecte seulement un bip.

Ce mécanisme de communication simple, général et économe en énergie rend les résultats obtenus dans le modèle de bips applicables à de nombreuses situations différentes, avec cependant un challenge. En raison de la faible expressivité des bips et des collisions, la conception des algorithmes est difficile. Tout au long de ce travail, nous surmontons ces deux difficultés afin de fournir des primitives de communication efficaces.
La thèse s’intéresse particulièrement aux solutions déterministes, rapides (en temps) et indépendantes des paramètres du graphe de communication (c’est-à-dire uniformes).