Français Anglais
Accueil Annuaire Plan du site
Accueil > Production scientifique > Thèses et habilitations
Production scientifique
Doctorat de

Doctorat
Equipe : Bioinformatique

Le Linked Data à l'université : la plateforme LinkedWiki

Début le 01/01/2014
Direction : COHEN-BOULAKIA, Sarah

Ecole doctorale : ED STIC 580
Etablissement d'inscription : Université Paris-Sud

Lieu de déroulement : LRI - BioInfo

Soutenue le 25/01/2019 devant le jury composé de :
Directrice de thèse :
- Sarah Cohen-Boulakia - Professeure, U. Paris-Sud,U. Paris-Saclay — LRI

Co-directeur de thèse :
- Serge Abiteboul - Directeur de Recherche Inria, ENS Paris

Examinateurs :
- Khalid Belhajjame - Maître de conférences, Université Paris Dauphine — LAMSADE
- Anne Doucet - Professeure, Sorbonne Université — LIP6
- Philippe Pucheral - Professeur, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Inria

Rapporteurs :
- Cedric Du Mouza - Maître de conférences HDR, Cnam Paris
- Dan Vodislav - Professeur, U. Cergy-Pontoise — ETIS

Activités de recherche :

Résumé :
Le Center for Data Science de l’Université Paris-Saclay a déployé une plateforme compatible avec le Linked Data en 2016. Or, les chercheurs rencontrent face à ces technologies de nombreuses difficultés. Pour surmonter celles-ci, une approche et une plateforme appelée LinkedWiki, ont été conçues et expérimentées au-dessus du cloud de l’université (IAAS) pour permettre la création d’environnements virtuels de recherche (VRE) modulaires et compatibles avec le Linked Data. Nous avons ainsi pu proposer aux chercheurs une solution pour découvrir, produire et réutiliser les données de la recherche disponibles au sein du Linked Open Data, c’est-à-dire du système global d’information en train d’émerger à l’échelle du Web. Cette expérience nous a permis de montrer que l’utilisation opérationnelle du Linked Data au sein d’une université est parfaitement envisageable avec cette approche. Cependant, certains problèmes persistent, comme (i) le respect des protocoles du Linked Data et (ii) le manque d’outils adaptés pour interroger le Linked Open Data avec SPARQL. Nous proposons des solutions à ces deux problèmes.
Afin de pouvoir vérifier le respect d’un protocole SPARQL au sein du Linked Data d’une université, nous avons créé l’indicateur SPARQL Score qui évalue la conformité des services SPARQL avant leur déploiement dans le système d’information de l’université.
De plus, pour aider les chercheurs à interroger le LOD, nous avons implémenté le démonstrateur SPARQLets-Finder qui démontre qu’il est possible de faciliter la conception de requêtes SPARQL à l’aide d’outils d’autocompletion sans connaissance préalable des schémas RDF au sein du LOD.